« Aucune œuvre ne se lit de façon isolée. Toute lecture est comparée » Ces mots reflètent une vérité de lecteur. Nous lisons dans des bibliothèques mentales, celles qui nous sert de référence.

Toutes mes lectures sont chargées de mes autres lectures, de ce que je suis, de ce que j’ai vécu et de ce que je sais de l’auteur(e). Le roman existe à ce moment-là par le regard que je porte sur lui.

Personne ne lit le même roman de la même manière.

Pour cette raison, je ne chroniquerai que les livres que j’ai aimés. Par respect, pour l’implication et le travail de tout écrivain, je me refuse à démolir un livre ou un auteur.

2 commentaires sur “Code de conduite”

Répondre à vivrelivre764 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *